top of page

La mono-diète et ses vertus

La mono-diète est une alternative au jeûne, elle est plus facile à mettre en place pour soi ou pour son entourage. Moins contraignante elle évite les frustrations et elle permet de mettre notre système digestif au repos.

Suite à cette mono-diète, nous retrouverons de l’énergie, notre système digestif sera plus performant car il aura été mis au repos pendant plusieurs jours. Notre foie sera décrassé et donc facilitera par la suite la perte de poids si nécessaire.


Qu’est ce que l’on entend par mono-diète ?


Notre organisme a tendance à s’encrasser par notre style de vie (pollutions multiples et variées, rythme effréné, alimentation non adaptée, stress permanent, manque d’exercice physique...). Il faut donc penser à le nettoyer régulièrement.


Comment mettre en place une mono-diète ?


Pendant 2 ou 3 jours (ou même plus) où à la place du repas du soir pendant quelques jours, ne manger que le même aliment de préférence biologique (pour éviter les pesticides et autres intrants), de saison et local, hypocalorique ( il est évident qu’une mono-diète de chocolat ou de gâteau n’est pas recommandé), brut - un seul aliment-, et végétal (oubliez la mono-diète de viande ou de laitage!).

L’aliment choisi peut être consommé cru ou cuit sous toute ses formes (entier, râpé, en compote..) Il est possible d’ajouter des épices ou des herbes aromatiques mais éviter le sel.

Il est important de bien s’hydrater afin d’éliminer le plus possible (eau, tisanes, thé)


« Insérez des citations d'experts dans votre post pour renforcer sa crédibilité. » - Spécialiste du référencement

Quand faut il faire une mono-diète ?


Quand on se sent fatigué, barbouillé, après une série de « gros » repas (les fêtes de Noël, un mariage...). L’idéal est aussi d’en faire au changement de saison et plus particulièrement aux équinoxes. Au printemps pour nettoyer son corps après l’hiver et peut être se débarrasser des quelques kilos accumulés et à l’automne afin de se préparer aux infections hivernales car un corps nettoyé se bat plus facilement contre les virus et autres bactéries.


Comment se préparer à une mono-diète ?


Il ne s’agit pas d’arrêter de manger du jour au lendemain. L’idéal c’est de faire une « descente » alimentaire sur quelques jours. Par exemple arrêter les laitages et la viande 2 ou 3 jours avant la mono-diète puis la veille supprimer les lipides (huiles) et autres aliments difficiles à digérer (bien sur supprimer toute alimentation industrielle et l’alcool mais vous l’avez déjà fait depuis longtemps, n’est ce pas ? :))


Quel aliment choisir pour une mono-diète ?


Au printemps vous pouvez choisir les fruits rouges (très riche en antioxydants) les carottes, les concombres, le céleri ou les choux brocoli, kale ou choux fleurs (si votre organisme supporte le chou)les épinards, les artichauts... L’été nous pouvons penser au melon, aux pêches, aux courgettes, aux

pastèques, aux fenouils... A l’automne les pommes, les raisins, les poires, les betteraves rouges...

L’hiver on peut penser aux endives, aux poireaux, au chou, au radis noir...

Et en toute saison le riz (de préférence complet ou semi-complet), le quinoa...

Éviter les fruits trop acides comme les abricots, les agrumes, les kiwis ou les fruits trop laxatifs comme

les prunes. Attention à certains légumes ou céréales qui peuvent irriter le tube digestif comme les choux ou les céréales à gluten (blé, orge, seigle et avoine).


Un exemple de mono-diète de printemps : les fraises !


Particulièrement riche en anti-oxydant, en vitamines et en sels minéraux, la fraise est dépurative et légèrement laxative. Elle nettoie aussi les reins en éliminant l’acide urique ainsi que les voies biliaires. Elle agit donc sur les principaux émonctoires et est excellente pour s’alléger au moment du

printemps. De plus elle est légèrement hypotensive et bactéricide. Cette baie aurait aussi des propriétés anti-cancéreuse grâce à ses pigments, aux flavonoïdes et aux anthocyanes. En test in-vitro, elle aurait une action sur les cellules cancéreuses du foie. Grâce à la fisétine, un autre anti oxydant,

elle protégerait les neurones et donc le cerveau contre les maladies neurodégénératives.

Ce serait un des plus puissant anti vieillissement. La fraise aurait aussi une action sur le cholestérol et sur les maladies cardio-vasculaires. Pour les personnes allergiques penser à enlever le cône blanc situé à la base de la queue car c’est un concentré d’histamine (l’élément allergique).


Nous avons pris comme exemple la fraise mais chaque fruit ou légume a des propriétés différentes et donc ont un intérêt particulier. Le choix de la mono-diète doit être fait en fonction de la constitution, des goûts ou des envies de chacun mais surtout privilégiez des aliments biologiques et locaux. Pour les fraises par exemple privilégiez les producteurs locaux car il faut qu’elles soient mûres et non traitées or c’est un fruit qui ne se garde pas et qui voyage très mal. Les fraises venant d’Espagne par exemple sont totalement à bannir car surtout riches en pesticides.


Et après la mono-diète ?


Reprendre progressivement une alimentation variée, avec beaucoup de légumes et toujours avec très peu d’aliments transformés. Réintroduire petit à petit le poisson, la viande et les produits laitiers.


Est ce qu’une mono-diète fait perdre du poids ?


La mono-diète n’est pas un régime amaigrissant mais cette façon de s’alimenter permet à nos

émonctoires- les organes qui sont chargés du nettoyage de notre corps- de fonctionner plus et donc

permettent par la suite une perte de poids plus facile.

Pour perdre du poids une alimentation équilibrée, un bon mental et de l’exercice physique sont nécessaire.

Hélas il n’y a pas de remède magique ni de pilule miracle mais un bon accompagnement par un

professionnel peut vous aider .


Contre indication :

Contre indiqué pour les femmes enceintes ou allaitantes, pour les enfants et adolescents, pour les

personnes souffrant de troubles alimentaires (anorexie, boulimie, carences alimentaires...), pour les

personnes malades ou affaiblies.

Il faut éviter de faire du sport de façon intensive ( surtout quand on fait une mono-diète sur plusieurs

jours complets et consécutifs)

Par contre de l’exercice physique modéré est vivement conseillé pour favoriser l’élimination des toxines.


En conclusion


Une mono-diète est recommandée au changement de saison pendant quelques jours si vous n’avez pas de pathologie particulière mais l’idéal avant de commencer est d’aller voir un ou une naturopathe qui peut vous aider et vous conseiller en fonction de vos besoins, de vos goûts ou de vos envies. Certains fruits peuvent être acidifiant pour certaines morphologies alors que pour d’autres il n’en est rien. Pour tout conseil n’hésitez pas à consulter.


13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page